Le métier de vendeur à domicile

Le statut des Vendeurs à Domicile

 

Se lancer dans la Vente Directe, c'est avant tout découvrir un nouveau métier, entrer dans le monde des indépendants.

 

Ce métier a la particularité de prendre plusieurs noms pour la même activité. Ainsi certaines sociétés parleront de VDI, de Vendeur à Domicile ou encore de Conseiller et Conseillère de Vente, voir parfois d'Ambassadeur, de Stylist ou de Partenaire.

L'ensemble de ces appellations que nous regrouperons sous le nom plus simple de VDI concerne une activité de vente bien particulière.

Nous recrutons des vendeurs type VDI (vendeur à Domicile Indépendant) pour plus de 130 marques que nous avons sélectionnées pour leur sérieux et la qualité de leurs produits.

L'objectif de cet article est de vous aider à mieux comprendre ce métier et à choisir la marque qui vous conviendra en fonction de différents critères.

Accéder tout de suite aux offres d'emploi : DEPOSER MA CANDIDATURE

 

En quoi consiste le métier de Vendeur à Domicile?

Le VDI (Vendeur à Domicile Indépendant) et son champ d’activité sont définis par les articles L.135-1 et suivants du Code de commerce.

"Il ne peut être chargé que de la commercialisation des biens et des services d´une entreprise directement et uniquement auprès d´un particulier, utilisateur final de ces produits et services.

 La visite a lieu au domicile du client, sur son lieu de travail ou dans tous lieux non destinés à la commercialisation de biens ou de services."

Ce que l'on appelle la visite, ce sont les réunions ou ateliers de vente à domicile. Mais les ventes peuvent aussi se faire en face à face.

 

Les différents statuts des Vendeurs à Domicile?

Il peut se voir proposer 2 types de contrats différents : il peut ainsi être VDI mandataire ou VDI acheteur-revendeur.

s’il est mandataire, le contrat stipule que l’entreprise (le mandant) donne au vendeur (le mandataire) le pouvoir de prendre des commandes auprès de la clientèle au nom et pour le compte de l’entreprise. L’entreprise reste propriétaire de la marchandise et le vendeur n’a pas à en faire l’acquisition.

Dans ces cas là, le VDI prend les commandes et envoie les réglements à sa société qui se charge d'envoyer les produits.

 

- s’il est acheteur-revendeur, le contrat stipule que le vendeur achète puis revend à son tour la marchandise fournie par l’entreprise de vente directe. Le vendeur bénéficie de remises quantitatives sur les produits qu’il revend à ses clients avec une marge bénéficiaire.

En pratique, le VDI acheteur-revendeur ne fait pas de stock. Il vend sa marchandise et perçoit les réglements et achète ensuite (à un coût moindre) les produits auprès de sa société. C'est la société qui s'occupe de lui faire parvenir les produits.

 

Quels sont les règles de rémunération?

Chaque société de Vente Directe a son propre système de rémunération appelé aussi parfois plan de compensation.

Cette rémunération peut être de 2 sortes:

- des commissions sur un Chiffre d'Affaire que vous allez réaliser via vos réunions de vente à domicile

- des commissions dites "d'animation" si vous recrutez d'autres VDI pour former une équipe. En effet, dans certains cas, vous pouvez "parrainer" d'autres VDI et former une équipe. L'une de vos missions, en plus de vos ventes, sera de former et de soutenir votre équipe. Vous percevrez donc des commissions (c'est à dire un pourcentage) sur le chiffre d'affaire réalisé par votre équipe.

 

Si vous êtes VDI Mandataire :

Votre rémunération se fera donc par le biais d’une commission sur le chiffre d’affaire que vous aurez réalisé. Les cotisations sociales dues seront calculées sur la base des montants des commissions perçues.

Pour information, les cotisations sont calculées en fonction d'assiettes forfaitaires et sont très minimes.

Un bulletin de précompte trimestriel fera état de ces commissions et cotisations.

 

Si vous êtes VDI acheteur revendeur:

Vous bénéficierez de remises quantitatives sur les produits revendus et livrés à vos clients avec une marge bénéficiaire.

La marge ainsi dégagée formera votre unique rémunération, il n’y a dans ce cas pas de commission. Les charges sociales seront donc calculées sur la base de la marge bénéficiaire dégagée.

 

Quelles sont les conditions de démarrage?

Les conditions de démarrage varient énormément en fonction des sociétés de Vente Directe.

L’activité de VDI consiste à présenter des produits et à en faire la démonstration au cours de réunions ou de face à face.

Afin de vous aider à réaliser vos ateliers/ réunions de vente à domicile, la société vous proposera un KIT de démarrage.

Ce Kit contient, la plupart du temps, des outils d’aide à la vente : catalogues – bons de commande et des produits.

La valeur de ce kit peut varier d’une société à une autre. Tout simplement en fonction du coût des produits eux mêmes et de ce que contient le kit également.

Prenez le temps de regarder ce que contient le KIT.

Un Kit avec plusieurs produits vous coûtera peut être plus cher mais vous permettra de réaliser plusieurs démonstrations de ventes à domicile. Certains kits contiennent des consommables qu’il faudra remplacer. Dans d’autres cas, si votre marque propose une nouvelle collection de produits, vous devrez acquérir un nouveau kit.

 

Très souvent, la société pour laquelle vous allez travailler vous proposera de faire des chèques de caution contre l'acquisition de ce kit.

En général un challenge de démarrage vous permettra de gagner tout ou une partie de ce kit. Ainsi, vous pourrez démarrer votre activité sans investissement trop important.

Dans les offres d'emploi que nous vous proposons, nous détaillons tous les kits et conditions de démarrage : Voir les offres

 

Quels sont les avantages du métier de VDI?

Lorsque vous êtes VDI, vous avez un statut particulier. Vous êtes à la fois Indépendant au niveau du registre du commerce, mais considéré comme "salarié" par rapport à l'URSAFF.

Sous certaines conditions de rémunération, vous allez donc pouvoir cotiser (en payant des charges sociales). A partir d'un certain montant de commission, ceci pourra vous ouvrir des droits sociaux.

Le métier de VDI, c'est aussi un job ou l'on est indépendant. C'est à dire que vous gérez votre activité à votre rythme.

Autre avantage, non négligeable, votre activité de VDI va pouvoir se cumuler avec un emploi salarié ou d'autres situations (reprise d'activité pendant une période de chômage...)

 

Y-a-t-il des formations pour devenir VDI?

Chaque société propose en général une formation produit, voir commerciale. Ceci peut aussi être un critère de choix d'une société de vente directe avant de se lancer dans cette activité.

Si vous souhaitez une formation commerciale "technique de vente", nous proposons ce genre de prestation au sein d'UnJourUneVente; renseignement à contact@unjourunevente.com